Ce que la maternité a révélé en moi ?

Rien de ce que je ne savais pas, ou du moins rien de ce que je ne me doutais pas jusqu'à alors.


Puisque cette question me taraudais, je me suis laissé aller à une petite rétrospective de ma personne. De ce que je sais sur moi avant et après avoir eu mes deux enfants - et si on ne compte pas mes zones d'ombres que j'ai du mal à tâter.


Je n'ai pas le sentiment d'avoir fondamentalement changée depuis que je suis mère. Il n'y a pas, chez moi, un avant et un après. Je suis toujours la même, du moins j'en ai l'impression.

Toujours un joyeux foutoir dans ma tête, dans mes principes, mes convictions, mes idées, sans cesses ébranlés.

Foutoir chez moi, étant toujours aussi bordélique.

Toujours a relativiser.

Toujours sacrément têtue.

Toujours avec mes contradictions.

Toujours empathique.

Toujours sensible aux avis et idées des personnes qui comptent pour moi, et même des autres, énormément.


Je n'ai pas, à ma connaissance, de traits de personnalité insoupçonnés, qui se sont révélés en moi après la naissance de mes petits.

Alors quand je lis ou entend des mères narrer la profonde révélation que la maternité a entraîné chez elles, j'ai envie de dire :

Que leur sentiment leur appartiennent à elles et rien qu'à elles seules.


Mais aussi que peut-être que certaines se trompent ? Peut-être que ce que la maternité a révélé en certaines d'entre elles était déjà là avant et que ce n'est que la gâchette qui a appuyé la détente. Ou alors que notre cerveau a une capacité d'adaptation à cette épreuve et qu'on a fait que s'adapter à notre nouveau rôle de mère.


Et, au fait, j'aime mes enfants.

Mais dans ma tête, j'ai l'impression que cet amour s'est greffé en moi à postériori, qu'il n'est pas né au creux de mon être. J'espère ne pas être mal comprise.


Des doutes au final, et visiblement aucune certitude.

Juste celle du fait que l'amour qu'on porte à nos enfants est une histoire intime et propre à chacune d'entre nous. Et que la maternité n'est pas la même vague déferlante pour chacune d'entre nous.

10474905_903181106364660_6043272250335206512_n

 

Je me demande si sans la maternité, aurions-nous été si différentes ? D'autres expériences ne pourraient-elles pas nous apporter aussi ?

Rétrospectez vous bien, on ne sais jamais ce que la réponse pourrait vous apporter. Ou ébranler.


Bref, qu'est ce que la maternité a révélé en vous ? A t'elle été une révélation ?


F