C'est l'impression que j'ai parfois, de la vie que je mène actuellement.

Parfois, pas tout le temps. Ca va, j'suis pas au fond du trou, j'ai de la chance.

A cause du train-train quotidien surtout. Qui m'enferme dans une vie relativement monotone et répétitif. Une prison dorée sans barreaux, disons qu'elles ne sont là que le temps d'un court instant. Le temps de la lassitude. Demain, il n'y aura plus de barreaux, tout ira mieux.

Des enfants prenants pour ma part. Une vie professionnelle prenante pour d'autres. Pour certains, les deux. Des obligations familiales et/ou professionnels, selon. Supporter les sautes d'humeur du conjoint. Les sollicitations des amis ou des membres de la famille. Les sorties -démarches à l'extérieur - des courses alimentaires à la régularisation des impôts au trésor public. L'entretien de la maison. Les allers-retours à l'école. Les pauses Internet où on fréquente souvent les mêmes réseaux sociaux, les mêmes forums. Et d'autres choses encore. Les journées se suivent et se ressemblent chez moi, chez vous aussi je pense.

10417457_903341829681921_8307051667748594391_n


Bordel.

Mon rêve d'un environnement totalement dépaysant, seule au monde pendant quelques jours va rester au placard. C'est irréalisable, même avec toute ma bonne volonté.

Partir en WE à quelques km seule ? Je me sentirais bêtement coupable en fait. Coupable de laisser conjoint et gosses. C'est nul je sais. Bon, avec les gosses alors ? Trop cher et casse-tête à gérer.

En attendant, tout roule. Il le faut bien.


Allez, il est tard, demain est un autre jour. Bonne nuit à tous.


F