On dit qu'accoucher naturellement devrait être une évidence pour toutes les femmes. Moi je dis que dans une société où l'accouchement médicalisé est la norme, ca ne l'est pas vraiment en fait (l'evidence). Qu'il faut être informé et préparé, les femmes de nos civilisations ne disposant pas forcément de la transmission des savoirs, entre autres sur l'accouchement, entre mère et future mère tel que ça se pratique régulièrement dans d'autres civilisations.

On dit que la péridurale court-circuite les premiers liens mère-enfant. Je dis qu'on ne peut faire une telle déduction sur un seul critère, là où les causalités des relations humaines sont en réalité multifactorielles.

On dit que l'allaitement est naturel. En effet, c'est le cas. Je dis surtout que dans notre société où ce n'est pas la norme, et où il faut aller chercher l'information et surmonter les nombreux obstacles de la désinformation, ça ne l'est pas tant que ça.

On dit qu'allaiter dans la rue est normal. En effet, cela devrait être le cas. Je dis surtout que dans une société où le sein est vu comme objet sexuel, il est dur de ne pas susciter de réactions négatives avec un bébé au sein. Et qu'il est possible de changer les mentalités, et qu'avec persévérance, écoute et bienveillance, c'est possible, et plus productif que bien d'autres méthodes.

On dit qu'une séparation physique mère-nourrisson/bébé, même très courte, peut entraîner des effets psychologiques négatifs à plus ou moins long terme chez celui-ci. Je dis que dans nos sociétés individualistes, où chacun vit chez soi, et où on peut difficilement se faire aider, on a vite fait de ruminer ses mauvaises pensées et ses difficultés entre ses 4 murs, et que parfois confier bébé quelques heures à une tierce personne le temps de souffler et reprendre des ondes positives peut être salvateur, malgré tout. Mais qu'il y'a aussi d'autres solutions.

On dit qu'il est dommage que les mères françaises n'allaitent pas exclusivement plus de quelques mois. Je dis que dans une société où le travail est repris aux trois mois du bébé, le tire-allaitement exclusif est un vrai challenge réservée aux plus motivées. Si tant est qu'elles soient renseignées sur la question car c'est loin d'être le cas, sans oublier que le personnel médical étant très peu renseigné sur la question, les sevrages sur mauvais conseils des pédiatres sont légion.

On dit que le cododo est génial et pratique. Je dis d'une part, que c'est tout à fait vrai lorsqu'on en a fait le choix. Je dis aussi qu'étant habitués depuis toujours à dormir seuls dans nos chambres, il nous paraît normal - à tort ou à raison - de mettre les jeunes enfants assez tôt dans la leur. Je ne parle pas de bien et de mal, juste de faits.

On dit que le portage est ultra facile à appliquer. Je dis que oui, lorsqu'on a appris. Et appliqué régulièrement derrière. Car n'ayant pas toutes l'habitude de voir des mères mettre leur bébé en écharpe devant nous chaque jour qui passe autour de nous, et comme on apprend beaucoup par mimétisme, les débuts peuvent être un peu difficiles.

On dit les choses de manière théorique, et on se contente de cette théorie pour argumenter nos idéaux et nos convictions. Moi je dis qu'il faut aussi et surtout transposer ces théories sur le plan du vécu de chacun, de l'humain en somme. Car derrière chaque théorie sur le maternage à appliquer, il y'a des mères.

cling-2T

F