L'exemple parfait de tout ce qui me fait hurler/criser/gerber dans la "presse féminine" et au-delà dans le diktat du monde de la mode/beauté. Le « traitement » et les « qualificatifs » associés à cette photo de cette jeune femme qui est par ailleurs un mannequin plutôt très connue.

Robyn Lawley Instagram 2014


Cette jeune femme est donc « plantureuse », mannequin « grande taille », « courageuse » d'exhiber son corps non retouché, et « on se réjouit qu’une petite évolution des mentalités nous fasse revenir doucement vers des modèles aux formes plus voluptueuses. » (source : http://www.elle.fr/Beaute/News-beaute/Beaute-des-stars/Son-cliche-non-retouche-affole-la-Toile-2736870)


WTF ??!!

Cette jeune femme mesure 1m88. Elle s’habille en 42. Quand on fait 1m88 en même temps, ça ne me semble pas spécialement too much du tout, au contraire.

Elle pèse 81 kilos. Ou du moins pesait 81 kilos quelque part en 2013. IMC 22.9. Poids « normal » pour la taille. A 81 kilos, sa silhouette était ainsi :

Lawley 2013_Swimsuits for all


Une belle jeune femme, pas mince certes, mais pas ce que je qualifierais de ronde non plus. Bien proportionnée indubitablement. Harmonieuse. Belle.

Je ne sais pas combien elle pèse sur ses courageux selfies destinés à mettre en valeur sa nouvelle ligne personnelle de maillots de bain. Mais certainement pas 81 kilos. Et elle indubitablement MINCE en revanche. Tout sauf « plus size », « grande taille », « plantureuse » ou « voluptueuse ». Je sature de cette hypocrisie des magazines de mode. De l’hypocrisie des pubs. Qui nous vendent des vessies pour des lanternes. Qui nous mentent. Qui nous instillent ce savant mélange de régimes variés toute l’année pour ensuite nous vendre un message nous demandant de glorifier nos rondeurs tout en nous présentant des mannequins aux rondeurs inexistantes, car désolée Monde de la mode, mais avoir des seins ce n’est pas être « ronde ».


Micro-tour dans les albums des mannequins dits « plus size » les plus connues pour illustrer mon propos.

Vous voulez me vendre la femme « normale », belle, sensuelle, rayonnante ? Présentez-moi sous ce qualificatif des photos de Candice Huffine (1m80, 90 kilos, taille 42/44).

Candice Huffine_2



Vous voulez me vendre la femme « voluptueuse », belle, sensuelle, « gorgeous », aux courbes affolantes ? Présentez-moi sous ce qualificatif des photos d’Ashley Graham (1m75, taille 44/46).

ashley graham2



Vous voulez me vendre la femme « ronde », belle, sensuelle, vibrante, appétissante ? Présentez-moi sous ce qualificatif des photos de Tara Lynn (1m76, 85 kilos, taille 48).

Tara Lynn_2



Vous voulez me vendre la femme « plus size », belle, sensuelle, affirmée, plantureuse, tout sauf « lisse » ou « lissée » et « policée » ? Présentez-moi des photos de Tess Munster (1m63, taille 54), et de préférence photos en pied s’il vous plaît.

Tess Munster



Rendez-moi et nous service. Arrêtez l’hypocrisie, arrêtez les retouches photos affinant les silhouettes et gommant les plis naturels qui n’ont rien de « bourrelets disgracieux », arrêtez de qualifier de « grande taille » une femme qui fait plus d’1m80 et une taille 42. Une « taille normale », c’est une femme qui fait en moyenne 1m65, pèse en moyenne 65 kilos, et fait une taille 42 voire 44 selon son ossature notamment. Une « plus size  », c’est une femme qui a un ratio taille/poids bien supérieur. Entre les deux, une multitude de silhouettes, une multitude de morphologies, une multitude de qualificatifs. « Plus size », ce n’est pas un fourre-tout où caser toutes les femmes faisant plus d’1m65, 60 kilos, et une taille 38/40. Et par pitié, arrêtez de qualifier ces femmes belles, sensuelles, de « mannequins grandes tailles », « mannequins rondes », « mannequins plus size » etc. Elles sont mannequins. Point. Là on fera vraiment un bond en avant. Parce que qualifier ces femmes de « plus size », c'est encore et toujours dire en filigrane que la normalité, c'est la minceur au mieux, la maigreur au pire.


B.